Coronavirus et débâcle sociale Nº 45: Coronavirus et débâcle sociale LA PIRE CRISE DU CAPITALISME DANS SON HISTOIRE

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS
Modificar el tamaño de letra:

CIfrancesPRÉSENTATION

Pour la première fois, le magazine Correspondance Internationale est publié en espagnol, en anglais, en français et en portugais, comme d’habitude, mais cette fois sous forme digitale en raison de la pandémie de la Covid-19. Ce qui se passe est sans précédent. Le monde souffre d’une calamité. Il y a des millions de personnes infectées et des centaines de milliers de morts. Le coronavirus peut toucher tout le monde. Mais ceux qui souffrent le plus, et qui subiront les conséquences de la pandémie, sont les travailleurs, les secteurs populaires, les exploités et les opprimés du monde.

Il existe deux pandémies dans le monde : celle du coronavirus et celle de la faim et de la pauvreté. La crise sanitaire se combine avec la pire crise économique du capitalisme. Les gouvernements capitalistes et les multinationales se déchargent de la crise sur les masses. Licenciements massifs, réductions de salaires, fermetures d’entreprises, aggravation de la misère et de la pauvreté.

L’important, c’est que les mobilisations et les grèves commencent à reprendre. La crainte de la contagion commence à se dissiper face à l’énorme assaut contre la classe ouvrière et le peuple. Le grand impact a été la rébellion antiraciste des États-Unis qui a frappé l’infâme atout dans les entrailles de l’impérialisme. L’assassinat de George Floyd par la police a déclenché une mobilisation de masse sans précédent depuis les marches contre la guerre du Vietnam. On estime que 15 à 20 millions de personnes ont participé aux marches organisées par le mouvement Black Lives Matter depuis le mois de mai. Elle a suscité une mobilisation mondiale. Des centaines de milliers de personnes ont manifesté en Australie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, en Hongrie, en Finlande, en Suède, au Brésil, en Corée du Sud, en Inde, au Ghana, au Kenya, au Liberia, au Nigeria et en Afrique du Sud, ainsi que dans des dizaines d’autres pays. Au Canada, des milliers de personnes ont manifesté à Vancouver, Toronto et Ottawa. En Autriche, 50 000 manifestants se sont rassemblés.

Cette édition spéciale consacre des pages à cette rébellion populaire aux États-Unis et à sa portée mondiale. Nous le consacrons également à la lutte contre les deux pandémies dans le monde avec des notes du Chili, du Brésil, de l’Espagne, de la Chine et du Liban.

TÉLÉCHARGER PDF

 

Buscanos en FacebookSeguinos en TwitterSuscribite a nuestro canal de YouTube

Buscar en el sitio

Crisis del coronavirus y capitalismo 2

Nahuel Moreno sobre palestina

MUJER

La Rebelión de las mujeres

 

Libertad a Rodney Alvarez

Libertad para Rodney Alvarez

New publication

Why did Chavismo fail

Debate Rev. Permanente

debate-sobre-rev-permanente-y-nahuel-moreno

bandera-italiana bandera-inglesa bandera-francia bandera-arabe

 

Revista Internacional

CIediciónEpecialEngelsNoviembre2020

New Correspondence

IC45ingles

Traductor/Translate

Sitio web de Nahuel Moreno