Nous condamnons les attentats terroristes de Daech à Paris !

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS
Modificar el tamaño de letra:
Dans la nuit du 14 novembre, Paris, la capitale française, a connue une série d'attentats. Le nombre des victimes s'élève à environ 129.Dans la nuit du 14 novembre, Paris, la capitale française, a connue une série d'attentats. Le nombre des victimes s'élève à environ 129. Les attentats terroristes ont touché sans distinction la population sans défense, assassinant des personnes dans une salle de concert et près d' un stade de football. Nous, les socialistes de l'UITQI, condamnons cet acte terroriste qui salit et affaiblit la cause légitime des peuples arabes, en particulier celle des peuples syriens et palestiniens en lutte contre l'impérialisme et ses alliés réactionnaires comme Bashar Al Assad ou le sioniste Benjamin Netanyahu.

De nouveau ces attaques vont être utilisées par l'impérialisme français, par le gouvernement social-démocrate d'Hollande, pour renforcer la répression contre son peuple et sa jeunesse.

L'origine de cet attentat se trouve dans le conflit en Syrie et la énième intervention impérialiste de l'autoproclamée « Coalition contre le terrorisme » dirigée par l'Union Européenne, dont la France fait partie, et qui bombardent actuellement le territoire syrien. De la même manière que le font la Russie et l'Iran.

le dictateur Bashar Al Assad a déclaré que la France est aussi responsable de ce qui s'est passé car le gouvernement français « contribue a l'expansion du terrorisme » et s'oppose a son « gouvernement légitime ». C'est faux.

Aussi bien Bashar que la France et l'impérialisme américain ont leur part de responsabilité dans ces attentats. En premier lieu, le gouvernement de Bashar Al Assad n'est pas un gouvernement « légitime » mais une dictature qui affronte depuis 2011 une rébellion populaire qui fait partie du « printemps arabe » commencé en Tunisie et en Égypte. Depuis lors, il a massacré son peuple avec des tanks, des bombardements et des armes chimiques. Avec l'appui ouvert du réactionnaire Poutine qui bombarde sans distinction le peuple syrien, alors que celui-ci s'oppose au dictateur.

En second lieu, aussi bien la France que l'Angleterre, la Turquie et les Etats-Unis, avec leur « coalition », bombardent les zones rebelles, en collaboration avec Bashar et la Russie, au même prétexte de combattre le terrorisme de Daech. En bref, ils soutiennent objectivement tous Bashar et cherchent une sortie négociée avec le dictateur. Comme cela a été discuté à Viennes et lors de la réunion du G20 en Turquie.

Dans la guerre en Syrie il y a 3 fronts : 1) celui dirigé par la dictature d'Al Assad, 2) celui des réactionnaires de Daech et 3) celui du reste du peuple rebelle armé qui a commencé la révolution populaire de mars 2011, front dont fait partie l'Armée Libre de Syrie (ALS), plusieurs milices indépendantes et les brigades kurdes de Kobané et d'autres endroits.

Daech, qui revendique être l'auteur des attentats en France, est un détachement d'Al Qaida. C'est une milice jihadiste ultra réactionnaire qui a été créée en 2013 et financée à ses débuts par les monarchies pétrolières, et pro-américaines, d'Arabie Saoudite et du Qatar, ainsi que par la Turquie. On soupçonne même Bashar d'avoir laissé faire Daech en libérant beaucoup de ses militants qui étaient emprisonnés dans ses prisons. Ils jouent le rôle de la cinquième colonne pour défaire la rébellion populaire contre Bashar avec le projet de créer un « califat », c'est-à-dire une nouvelle dictature mais de type théocratique.

C'est pour cela que ces actions terroristes en France ou ailleurs doivent être condamnées, car elles sont au service d'une cause réactionnaire et contribuent à semer encore plus de confusion chez les masses à propos de ses véritables ennemies ( l'impérialisme, la Russie et ses agents comme Bashar, les gouvernements réactionnaires du nord de l'Afrique et du Moyen-Orient, ainsi qu'Israël et Daech). Aujourd'hui, la France, les Etats-Unis, l'Allemagne et tous les impérialistes et leurs alliés vont se présenter comme des « victimes », alors qu'en réalité ils sont historiquement les plus grands responsables de cette débâcle.

L'impérialisme français a une longue histoire de violence colonial en Afrique. Actuellement, il font partie de la coalition qui bombardent systématiquement l'Irak et la Syrie. L'impérialisme français, l'Allemagne et les États-Unis, contribuent à la politique belliqueuse de l'OTAN et appuient les crimes du sionisme contre le peuple palestinien. Ils sont insensibles au drame des centaines de milliers de réfugiés qui viennent en Europe fuyant la misère et la faim provoqué par le capitalisme et ses guerres.

L'UIT-QI condamne de nouveau ces attentats terroristes qui salissent la cause des peuples en lutte et qui aident objectivement l'impérialisme à poursuivre sa politique de répression et de bombardement de la Syrie, de l'Irak et de l'Afghanistan. Seule la lutte des peuples du monde pourra en finir avec les agressions impérialistes et les dictatures génocides comme celle de Bashar Al Assad.

  • Nous condamnons les attentats de Daech en France
  • Assez de Bashar al Assad ! Non à Daech !
  • Arrêt des bombardements de la Russie, des États-Unis et de la France !
  • Vive la lutte du peuple rebelle syrien ! Vive la lutte du peuple palestinien !

Unité Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale

Le 14 Novembre 2015

Unité Internationale des Travailleurs – Quatrième Internationale

Le 14 Novembre 2015