NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Solidarité avec le peuple tunisien

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Nosotros, desde distintos lugares del mundo expresamos nuestra solidaridad incondicional con la lucha de los trabajadores y el pueblo tunecino, en especial de la juventud y los desocupados. Apoyamos sus reclamos por trabajo, libertad y una vida digna. Reclamamos que cese el estado de excepción y toda forma de represión y de criminalización de la protesta.Nous, des différentes parties du monde, énoncons notre solidarité inconditionnelle avec la lutte des travailleurs et le peuple tunisien, en particulier les jeunes et les chômeurs. Nous soutenons leurs revendications pour le travail, la liberté et la dignité. Nous appelons à la fin de l'état d'urgence et toutes les formes de répressions et de la criminalisation des protestations.

Leer más...

 

La jeunesse tunisienne défend sa révolution

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Au moment de rédiger cet article, les manifestations, avec des proportions différentes, se poursuivent dans 16 villes du pays. L'avant-garde des mobilisations, c’est le collectif des jeunes chômeurs diplômés, comme en 2011.

GÖRKEM DURU De Correspondance Internationale

Tunis - le 22 janvier 2016
Tunis … Le jeune diplômé au chômage … s'est suicidé … Ceux qui écoutent ces mots se souviennent alors de Mohammad Bouazizi, le jeune chômeur diplômé qui s'était immolé par le feu le 17 décembre 2010, étincelle de la révolution dans son pays et dans toute la géographie arabe … Alors les masses populaires sont descendues dans la rue en revendiquant travail, pain et liberté, réussissant ainsi à faire tomber le dictateur  Ben Ali, sans toutefois pouvoir mettre un terme aux pratiques dictatoriales. La bourgeoisie tunisienne et l'impérialisme sont intervenus de toute leur force dans le processus révolutionnaire et continuent de le faire. Leur but est de contrôler la mobilisation des masses tunisiennes, qui est devenue un "mauvais exemple" pour les peuples de la région, et stabiliser au minimum la situation politique. Ils prétendaient, sans remettre réellement en question les conquêtes démocratiques (liberté d'expression, d'organisation, etc.), sauvegarder le régime (en fait une partie importante de la gauche tunisienne s'est amarrée à cette politique, pensant qu'il était encore temps de rentrer chez elle après la destitution de Ben Ali), poursuivre les politiques néolibérales, faire oublier les revendications de pain et de travail des masses populaires. Une fois le processus orienté dans cette direction, "reconstituer la stabilité" s’est avéré beaucoup plus difficile qu’ils ne l’avaient pensé. Il n'a pas non plus été possible d'empêcher la crise économique et sociale de s’aggraver. La dernière démonstration de cette réalité, c’est la nouvelle mèche que Ridha Yahyaoui a allumée.

Leer más...

 

Nous condamnons l’attentat de Daech à Tunis!

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

¡Condenamos el ataque de ISIS en Túnez! Rechazamos las implementaciones represivas del gobierno de Túnez! ¡No al estado de emergencia! No al toque de queda, la prevención a los derechos de huelga, de reunión y de manifestación en protesta!Non à l'état d'urgence !

Après les tueries du musée du Bardo, le 18 mars, près de la capitale tunisienne et du 26 juin à Sousse, le 24 novembre, Daech a commis un nouvel attentat. Suite à l'attentat-suicide visant un bus de la garde présidentielle, stationné à l'avenue Mohamed V dans le centre-ville de Tunis, dans un lieu très fréquenté près de l'ancien siège du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), parti du dictateur déchu Bin Ali, le bilan humain s'élève à 12 morts et 20 blessés, qui étaient tous des agents de la sécurité présidentielle.

Et suite à l'attentat, le gouvernement a proclamé l'état d'urgence, comme il l'avait fait suite à l'attentat de Sousse. Mais cette fois-ci, tout en durcissant le contenu de la loi. Alors qu'un couvre-feu a été mis en place de 21 heures à 5 heures du matin dans le contexte de la loi de l'état d'urgence qui sera en vigueur pour un mois, on empêche l'exercice du droit de grève et du droit au rassemblement. D'autre part, l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a annulé une grève dans le secteur privé, prévue le 25 novembre dans la capitale, en raison de la nécessité d'une "unité nationale".

Leer más...

 

NON À L'ÉTAT D'URGENCE ! UNITÉ DES TRAVAILLEURS CONTRE LES FOSSOYEURS DES LIBERTÉS DÉMOCRATIQUES ET DE LA LAÏCITÉ !

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

POUR LA DÉFENSE DES LIBERTÉS DÉMOCRATIQUES, POUR L'UNITÉ DE LA CLASSE OUVRIÈRE ET DE LA JEUNESSE : NON À L'ÉTAT D'URGENCE !Communiqué du GSIsuite aux attentats du 13 novembre 2015

Paris, le 14 novembre 2015 à 10h20

Dans la nuit du 13 au 14 novembre de multiples attentats ont été perpétrés simultanément à Paris et à Saint-Denis faisant des dizaines de morts et des dizaines de blessés souvent graves. Des centaines de familles sont aujourd'hui plongées dans le malheur.

Nous condamnons ces attentats avec la plus grande fermeté, comme nous condamnons toute violence raciste ou antisémite. Nous les condamnons par principe pour ce qu'ils sont, des actes de division, des actes contre-révolutionnaires, lâches et barbares,

mais aussi parce que nous savons que les réactionnaires de tous poils, à commencer par Daech ou l'État sioniste, instrumentaliseront ces violences pour faire avancer leurs « objectifs ».

Leer más...

 
Más artículos...

Revista Internacional

Correspondencia Internacional

Nahuel Moreno - Biographical Outline

Traductor/Translate

Buscar en el sitio