NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Nous condamnons les attentats terroristes de Daech à Paris !

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS
Dans la nuit du 14 novembre, Paris, la capitale française, a connue une série d'attentats. Le nombre des victimes s'élève à environ 129.Dans la nuit du 14 novembre, Paris, la capitale française, a connue une série d'attentats. Le nombre des victimes s'élève à environ 129. Les attentats terroristes ont touché sans distinction la population sans défense, assassinant des personnes dans une salle de concert et près d' un stade de football. Nous, les socialistes de l'UITQI, condamnons cet acte terroriste qui salit et affaiblit la cause légitime des peuples arabes, en particulier celle des peuples syriens et palestiniens en lutte contre l'impérialisme et ses alliés réactionnaires comme Bashar Al Assad ou le sioniste Benjamin Netanyahu.

De nouveau ces attaques vont être utilisées par l'impérialisme français, par le gouvernement social-démocrate d'Hollande, pour renforcer la répression contre son peuple et sa jeunesse.

Leer más...

 

Grèce: La démission de Tsipras est une manœuvre pour renforcer l'accord avec la Troïka

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Pour un bloc unitaire de la gauche et des travailleurs pour défaire le nouveau mémorandumPour un bloc unitaire de la gauche et des travailleurs pour défaire le nouveau mémorandum

Déclaration de l'UIT-QI

Le 20 août, Alexis Tsipras a démissionné de son poste de Premier ministre de Grèce, dans le but d'organiser de nouvelles élections législatives à la mi-septembre. Il s'agit d'une manœuvre pour dépasser la crise politique dans laquelle se trouve Syriza depuis sa capitulation devant la Troïka (FMI, Union Européenne – UE – et Banque Centrale Européenne – BCE).

Le 5 juillet, le peuple grec avait dit NON à un nouveau mémorandum avec la Troïka à l'occasion du référendum organisé par Tsipras. Juste après le vote, Tsipras et son gouvernement ont refusé de reconnaître le résultat. Ils ont dit OUI à la Troïka et ont conclu un nouveau mémorandum qui signifie une austérité encore plus dure que les plans d'ajustement précédents. C'est une trahison en un temps record.

Leer más...

 

Déclaration du Istambul: Rompons le blocus contre la révolution Syrienne

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Avec le peuple de Syrie : à bas Al Assad, l'État Islamique et les intervention impérialistes

Avec le peuple de Syrie : à bas Al Assad, l'État Islamique et les intervention impérialistes

Istanbul, le 12 juillet 2015

En mars 2011, dans le cadre de la vague révolutionnaire qui a éclaté au Moyen-Orient, les travailleurs, les jeunes et les paysans syriens sont massivement descendus dans les rues contre le régime dictatorial de Bachar Al Assad. Ce dernier a répondu aux manifestations pacifistes par une répression féroce : emprisonnements, torture, barils d'explosifs et armes chimiques largués sur des quartiers populaires. Quatre ans plus tard, le peuple paie au prix fort sa lutte pour la liberté : plus de 300 000 morts, dont 95 % ont été tués par les forces d'Al Assad. Le nombre de blessés, de détenus et de disparus est encore inconnu mais il pourrait s'élever à plus d'un demi-million au total. De plus, le nombre de détenus est estimé à plus de 200 000 et il est probable qu'en réalité il y en ait plus. Des milliers de villes et de villages ont été détruits, plus de 11 millions de personnes ont été obligées d'abandonner leur logement, dont 4 millions qui ont dû se réfugier hors du pays. Ces chiffres effroyables montrent les souffrances causées par ce régime sanguinaire, qui utilise tout son arsenal mortel contre son propre peuple dans le seul but de se maintenir au pouvoir. C'est ce même régime qui a imposé des politiques néolibérales contre les travailleurs, les jeunes et les paysans pauvres. Mais le fait que la résistance contre cette machine sectaire et de haine de classe se poursuive, est un indicateur de la détermination du peuple. La preuve de cette situation est l'activité des comités et des conseils locaux et les manifestations dans les zones libérées ou encore l'activité sur les réseaux sociaux. Nous saluons en particulier le rôle joué par les femmes qui ont participé à la révolution dès le premier jour et qui joueront un rôle clé dans la vie politique d'une Syrie libre et démocratique.

Leer más...

 

Grece: NON au chantage impérialiste NON à la Troïka et à l'UE NON au paiement de la dette externe

FRANCES - NOTICIAS Y DOCUMENTOS

Les travailleurs, la jeunesse, les secteurs populaires et la gauche sont sortis dans la rue pour rejeter, une fois de plus, la Troïka et pour appeler au NON. Nous nous associons et nous solidarisons avec cet appel.Le peuple travailleur et la jeunesse de la Grèce vivent des moments clés dans leur lutte pour sortir du chantage impérialiste constant, du chantage de la Troïka (le FMI, l'Union européenne - UE - et la Banque Centrale Européenne) qui impose depuis des années des réductions de leurs salaires, des retraites, des privatisations et toutes formes de pillage de leurs richesses. Tout cela pour faire payer une dette externe frauduleuse et impayable, portée par des gouvernements complices du FMI et de la Banque mondiale.

Devant les nouveaux chantages impérialistes, le gouvernement de Syriza a été obligé de convoquer un référendum en Grèce pour le dimanche 5 juillet. La situation est arrivée à un tel point que mardi, le gouvernement de Syriza a dû cesser de payer la dette externe, une quote - part de 1 600 millions d'Euros. La Troïka, le FMI, le patronat, les banquiers et la droite grecque, n'ont pas pu éviter le référendum et craignent un triomphe du NON : ils se mobilisent tous ensemble pour le « OUI » pour pouvoir ainsi continuer les attaques contre le peuple grecque.

Leer más...

 
Más artículos...

Revista Internacional

Correspondencia Internacional

Nahuel Moreno - Biographical Outline

Traductor/Translate

Buscar en el sitio